Texte sur la fourrure

Auteur : Dominique

Quand vous achetez un manteau de fourrure, n’oubliez pas que des animaux sont sépcialement élevés pour cela On les fait naître, ensuite on les entasse les uns sur les autres dans des cages tout juste suffisantes à leur survie, dans des conditions inouïes de maltraitance Leur calvaire dure le temps nécessaire à l’acquisition d’une fourrure rentable Ensuite on les tue de manières diverses et variées suivant le résultat escompté (fourrure à l’aspect gonflé ou au contraire plaqué)

Pourquoi on les fait naître, vivre et mourrir dans des conditions de souffrance que les humains ne cherchent généralement même pas à imaginer ?

Pour que vous puissiez sortir de la boutique avec votre petite fourrure affriolante !!

Pour que vous puissiez aller faire la belle ou le beau avec une peau de bête sur le dos, une peau de malheur et de souffrance, une peau de misérable mammifère au destin de martyre

Une peau d’aveuglement et d’ignorance pour vous sentir mieux ?

Mais pour combien de temps ?

Dans combien de décennies le commerce des fourrures sera-t-il définitivement banni de notre société ?

À quand sera-t-il enfin relégué dans l’effrayant catalogue des horreurs que l’humanité traîne derrière elle comme un implacable et monstrueux nuage de honte... Horreurs infligées aux hommes... Horreurs infligées aux bêtes... À la Vie...

Parler des hommes en même temps que parler des animaux vous choque ? Vous scandalise ? Vous fait rire ? Pleurer ? Réfléchir ?

C’est parce que l’homme n’a pas encore tout à fait pris conscience de la réalité qui fait des animaux de Êtres Vivants, qu’il le veuille ou non, et que les incroyables souffrances auxquelles il les soumet ne lui pose encore aucun véritable problème. Mais cela viendra.

Parce que ce qui est juste et digne de l’intelligence humaine finit toujours par arriver.

Mais dans combien de temps ???

Les vaches rouges, 6/04/2008

privé

Copyright © les Vaches Rouges 2006-2007 - Clermont-Ferrand, Puy-de-Dôme, France
Contact: 06 26 52 20 02 / courriel